découverte(s)?

What did Europeans actually discover? Not all that much

Cet article dans mes fils rss de ce matin (03 février), que je mets de côté parce que j’ai toujours en tête l’idée de mettre en ordre et de compléter mes notes sur Christophe Colomb. En attendant j’extrais ça:

The resulting roll call of European discovery is still pretty global but a lot less substantial, both in terms of area and current population. All that remains is a bunch of diminutive islands sprinkled across the various oceans. The only significant land masses first sighted by Europeans are the inhospitable interior of Greenland and the equally uninviting frozen tundra of the Antarctic.

« less substantial both in terms of area and current population », que je trouve assez farce dans la mesure où tout l’objet de l’article est de recenser les endroits « vraiment » découverts par les Européens, c’est-à-dire les endroits qui n’ont pas été découverts par d’autres avant (« découverts » valant ici pour « occupés »). Par définition ces « vraies » découvertes des Européens ne risquaient pas d’être substantielles en termes de population.

Tout l’enjeu, là, est dans la définition de « découverte », enjeu particulièrement sensible en des temps de dé-colonialisme, où Christophe Colomb, qui fut pour Nietzsche une figure héroïque, est devenu pour les descendants plus ou moins directs de celui-ci et bien au-delà, une figure haïe, la personnification du suprématisme blanc/européen et de ses méfaits.

Les navigateurs du temps des « Grandes découvertes », comme on appelait encore ça lorsque nous (ma génération, les boomers) allions à l’école, avaient bien conscience de n’être pas les premiers à poser les yeux sur les terres, îles des Antilles ou de Polynésie, côtes du Brésil ou de Guinée, qu’ils « découvraient ». Et d’ailleurs (i faudrait que je relise l’article pour vérifier), s’il s’agit d’avoir vu (first sighted), on peut se demander si la maigre récolte que présente l’article n’est pas encore trop généreuse: qu’est-ce qui nous garantit que telle île perdue dans une immensité océane, tel bout de continent perdu dans des extrémités glacées, n’aient jamais été aperçus par des navigateurs téméraires ou perdus qui ne se seraient pas souciés d’y planter un drapeau ou d’en écrire une relation.

Alors quoi? De quoi nous parlait-on lorsqu’on nous parlait de « Grandes Découvertes », entendu que ce qui était alors découvert n’était pas vide d’humains (comme l’ « Amérique » de Dante)? Faut-il comprendre qu’il suffisait qu’une terre fût pour la première fois vue par des yeux européens ou pour le dire plus précisément qu’elle fût telle que ce fut pour la première fois que des yeux européens la voyaient pour qu’elle fût comptée comme « découverte »? Soit découverte pour les européens et pour les européens seulement?

(Une explication rapide serait que pour les découvreurs les humains qu’ils trouvèrent « ne comptaient pas », c’est-à-dire ne comptaient pas comme humains, et qu’ainsi, au fond on pouvait bien dire que toutes ces terres avaient été « first sighted by Europeans ». L’examen le plus rapide des documents montre que cette explication ne tient pas, que c’étaient bien des humains que Colomb voyait en face de lui et que l’idée que la conférence de Valladolid ait porté sur la question de l’humanité des Indiens, s’ils avaient ou non une âme, est un mythe hélas brillamment propagé. Maintenant la question si tous les humains « comptaient » de la même façon, est une autre question, bien plus épineuse.)

à suivre

3 réflexions sur “découverte(s)?

  1. Si mon souvenir est exact, des choses nombreuses et intéressantes ont été écrites sur la sujet à propos des Lettres persanes. Je pense à l’appareil critique qui accompagnait l’œuvre dans l’édition des Classiques Garnier que je n’ai bien sûr pas conservée. Mais peut-être toi

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s